Il existe plusieurs types de greffes osseuses. Les greffes suivantes sont les plus courantes :

  • Greffe autogénique — Dans ce type de greffe, l’os est prélevé ailleurs dans le corps et implanté dans la bouche. Les sites de prélèvement courants pour cette greffe osseuse comprennent la section iliaque du bassin, le menton et la région postérieure des troisièmes molaires. Si de grandes quantités d’os doivent être prélevées, la hanche ou le tibia sont généralement utilisés.

  • Greffe allogénique — De l’os synthétique (crée par l’homme) peut être fabriqué en laboratoire et utilisé dans les procédures de greffe osseuse. L’os peut également provenir d’une banque d’os (os de cadavres).

  • Greffe xénogénique — Il s’agit de greffons provenant de l’espèce bovine. Une xénogreffe est parfaitement sécuritaire et est utilisée avec succès. Une bonne quantité d’os peut être obtenue et aucun autre donneur secondaire n’est nécessaire.